CINEMA

CELEBRITES
STAR & VIP

AUTOGRAPHES
DEDICACES DE STARS

HOME CINEMA

FESTIVALS CEREMONIES

SPORT
PHOTO BOOK

SERVICES PHOTO
CONCEPTION WEB
PAO, PUBLICITE

GOUVENELSTUDIO
SHOPPING
IMAGE-PHOTO-SON
A PRIX DISCOUNT

LIENS


Deauville 96


22ème Festival du Cinéma Américain de Deauville 1996

Du 30 août au 8 septembre 1996

 

MISSION: DEAUVILLE

Premiers pas de l'équipe de gouvenelstudio.com sur les planches du plus américain des festivals français. Les films s'y succèdent, les stars aussi, de Gérard Depardieu à Kevin Spacey en passant par Eddie Murphy et Chiara Mastroiani. Une agréable première immersion.

Le Festival de Deauville n'a rien à envier à Cannes pour ce qui est des stars. Attirées par le charme de la cité balnéaire, les acteurs venus d'Outre-Atlantique ne se privent pas du plaisir d'honorer Deauville de leur présence. Cette année, le Festival a accueilli parmi tant d'autres : Abel Ferrara, Eddie Murphy, Kevin Spacey, Gena Rowlands, Gérard Depardieu, Joel Schumacher, Nick Cassavetes, Norman Jewison, Andie MacDowell, Chazz Palminteri, Christopher Walken, Kurt Russell, Stanley Tucci, Bill Pullman…

Des blockbusters bourrés d'effets spéciaux et d'explosions en tout genre ont crée l'événement de cette 22ème édition. Avec en tête l'invasion hostile des extra-terrestres d'"Independence Day" de Roland Emmerich, un film pop-corn impressionnant et vraiment efficace. "Los Angeles, 2013" de John Carpenter et "Mission: impossible" de Brian de Palma dans lequel notre Emmanuelle Béart nationale tient un petit rôle, ont quant à eux comblé les fanas du genre.

Eddie Murphy

Eddie Murphy qui a joué les Jerry Lewis dans la comédie "Le Professeur Foldingue", l'a été nettement moins lors de son passage sur les planches, où il s'est montré plutôt réservé face à la horde de journalistes et de photographes. Au menu de cette comédie loufoque, des métamorphoses, des gags de tout poil et un Eddie Murphy qui s'accapare la quasi-totalité de la distribution du film. Un défi qu'il a relevé avec tout le talent qu'on lui connaît.

Côté cinéma indépendant, le public a succombé au sulfureux "Bound" des frères Wachowski, ensorcelé par Jennifer Tilly et Gina Gershon, les deux actrices de ce polar à la mise en scène innovante et glaçante.

Kevin Spacey a de son côté présenté "Albino Alligator", son premier film en tant que réalisateur. Lors de l'avant-première de "A Time to Kill" de Joel Schumacher, dans lequel il joue un avocat véreux, le fameux John Doe de "Seven" est venu sur la scène du C.I.D. muni d'une coupe de champagne dissimulée sous sa veste pour trinquer avec Gérard Depardieu en l'honneur du producteur Arnon Milchan. Un grand moment !

Kevin Spacey et Gérard Depardieu

Un Jury disponible, présidé par l'actrice anglaise Charlotte Rampling, s'est offert à nos objectifs et nos stylos frémissants. Un Jury composé entre autres des comédiennes Sabine Azéma, Charlotte Gainsbourg, Ornella Muti et Chiara Mastroiani. Que de charmantes actrices !

Charlotte Rampling

Pour cette première année passée au Festival du cinéma américain de Deauville, notre équipe garde des souvenirs intenses et se donne déjà rendez-vous à l'année prochaine pour une plus ample couverture de cet événement devenu aujourd'hui incontournable.

Elisa GOUVENEL