Pierre DESASSIS Jazz Reunion

Au mois d'octobre 2003, MOZAIC ELEMENTS, le quartet jazz-rock de Pierre DESASSIS, était à l'affiche de la trentième édition du Nancy Jazz Pulsations, en première partie du saxophoniste Julien LOURAU, dans une prestation dont la qualité fut remarquée dans la presse :

"Le set proposé par les quatre Nancéiens ressemble à un voyage dans le temps. [...] Le public ne s'y est pas trompé, applaudissant au terme d'un solo de la basse de Pierre Billiard ou des chorus enluminés de Pierre Desassis. Le clavier, également, ne manque pas de verve, qu'il triture les sons, s'offre des envolées avec le sax ou se contente d'une partie de piano. Surdoués, ces quatre-là le sont, reprenant à leur compte un classique d'Herbie Hancock ou puisant allègrement dans le répertoire de Wayne Shorter, leur compositeur de référence, comme ils ne manqueront pas de le souligner. Ce qu'ils avaient à proposer, hier soir, pouvait passer d'une dominante cristalline à de solides montées en puissance. Les cordes pousseront même vers des battements ethniques avant, entre deux dissonances, de partir à la découverte d'un registre planant, mieux même, contemplatif. Sûr, les puristes y ont trouvé leur compte." Jean-Paul Germonville - Est Républicain - Jeudi 9 octobre 2003

En 2004, après un ultime concert le 1er mars au Barnum, MOZAIC ELEMENTS n'existe plus et cède la place à d'autres projets bouillonnants dont nous serons amenés à vous reparler très prochainement. Mais en attendant, la musique est là, bien vivante sur scène, et c'est entouré de trois complices que Pierre DESASSIS vous attend pour un set où l'énergie et la virtuosité seront une fois de plus au programme.

Pierre DESASSIS : saxophones ténor et soprano
Pierre PRADAT : claviers
Victor PINTO : contrebasse
Régis NESTI : batterie

Pour en savoir plus : http://www.pierredesassis.com

 

Greg SZLAPCZYNSKI Quintet

L'oeil du Cyclone

Greg Szlapczynski découvre l’harmonica à 14 ans dans une Pologne encore sous le choc des événements qui ont fait chuter le mur de Berlin. Arrivé à Paris à la fin des années 80, il ne se doute pas encore que le petit diatonique emmené dans les valises va briser sa future carrière d’ingénieur informaticien. La rencontre avec J.J. Milteau en 1994 aboutit à une longue collaboration dont la création du Marine Band Club (club national d’harmonica) et l’écriture commune en 1997 de la «Méthode Complète».

Greg débute avec l’album «Ternaire Madness» (1997) qui l’impose au rang des harmonicistes français les plus réputés. En 1998 il organise le «Gregtime»: rendez vous mensuel autour du blues avec la crème des musiciens français. Cette musique vivante, née des rencontres entre musiciens de divers horizons inspire le second album, le live «Gregtime» avec les invités Jean-Marie Ecay, J.J. Milteau, et Olivier Ker Ourio. En 1999 Greg Szlapczynski participe à la tournée et à l’enregistrement de l’album «C’est le monde» de Bill Deraime. En 2002, toujours à la recherche de nouveaux sons, Greg Szlapczynski intègre le jazz, le blues et l’électro dans l’album « La Part du Diable ».

Musicien éclectique, Greg Szlapczynski multiplie les concerts, les séances de studio, les masterclasses et accompagne de nombreux artistes sur scène et sur les plateaux de télévision (Ch. Aznavour, F. Cabrel, M. Leforestier, J.J. Goldman…). Il participe à l’enregistrement de musiques de films pour des compositeurs comme Jean-Claude Vannier ou Vladimir Cosma et parsème de notes de son harmonica des chansons interprétées par Florent Pagny ou Johnny Hallyday.

Greg Szlapczynski participe également à des interventions auprès des enfants malades et handicapés mentaux dans les centres hospitaliers et spécialisés : Centre de Pédiatrie à Bullion (Projet du Ministère de la Culture, 1998), Institut Médico-Educatif à Breuil (Festival Blues Sur Seine, 1999-2003), Centre Hospitalier à Montereau (Musique et Santé, 2002).

Greg SZLAPCZYNSKI : harmonica
Pierre DURAND : guitare
Johan DALGAARD : claviers
Sophie BOURDON : basse
Toma MILTEAU : batterie

David Gouvenel
Jeudi 22 avril 2004

 

Oeuvres photographiques : diffusion et reproduction interdite sans autorisation de l'auteur.

REPORTAGE PHOTO : David GOUVENEL

© Gouvenel Studio 2004