L'EUROPE MERITE UN OUI

REUNION PUBLIQUE POUR LE OUI AU REFERUNDUM

Lundi 9 mai 2005, Salle des fêtes de Gentilly, Nancy


André Rossinot
Maire de Nancy Ancien Ministre

André Rossinot
Maire de Nancy Ancien Ministre

André Rossinot
Maire de Nancy Ancien Ministre

André Rossinot
Maire de Nancy Ancien Ministre

André Rossinot
Maire de Nancy Ancien Ministre

André Rossinot
Maire de Nancy Ancien Ministre

André Rossinot
Maire de Nancy Ancien Ministre

André Rossinot
Maire de Nancy Ancien Ministre

André Rossinot
Maire de Nancy Ancien Ministre

André Rossinot
Maire de Nancy Ancien Ministre

André Rossinot
Maire de Nancy Ancien Ministre

André Rossinot
Maire de Nancy Ancien Ministre

André Rossinot
Maire de Nancy Ancien Ministre

André Rossinot
Maire de Nancy Ancien Ministre

Christian Poncelet
Président du Sénat

Christian Poncelet
Président du Sénat

Laurent Hénart
Secrétaire d'Etat à l'insertion
professionnelle des jeunes

Laurent Hénart
Secrétaire d'Etat à l'insertion
professionnelle des jeunes

Laurent Hénart
Secrétaire d'Etat à l'insertion
professionnelle des jeunes

Laurent Hénart
Secrétaire d'Etat à l'insertion
professionnelle des jeunes

Laurent Hénart
Secrétaire d'Etat à l'insertion
professionnelle des jeunes

Laurent Hénart
Secrétaire d'Etat à l'insertion
professionnelle des jeunes

Laurent Hénart
Secrétaire d'Etat à l'insertion
professionnelle des jeunes

Véronique Mathieu
Député européen

Michèle Alliot-Marie
Ministre de la défense

Michèle Alliot-Marie
Ministre de la défense

Michèle Alliot-Marie
Ministre de la défense

Alain Lamassoure
Député européen, Ancien Ministre

Dire Oui à la Constitution, c'est dire Oui à l'Europe. Le référendum est un rendez-vous
historique pour les Français comme pour tous les Européens.

Une Europe de la paix
Oui à l'Europe parce qu'elle est pour nous tous la garantie de la paix
sur le continent depuis soixante ans. C'est une réussite exemplaire et
un modèle d'équilibre et de stabilité pour le monde.

Une Europe des droits de l'Homme
Oui à la Constitution, parce qu'elle fait partager à tous les Européens
les valeurs qui sont les nôtres : les libertés individuelles et collectives,
l'égalité des sexes, la liberté d'opinion, les droits sociaux pour les
salariés, la protection des consommateurs, la sauvegarde de l'environnement.

Une Europe plus démocratique
Oui à la Constitution, parce qu'elle rend l'Europe plus démocratique :
désormais, il y aura un Président de l’Union élu pour deux années et
demi par les chefs d’État et de gouvernement. Ce sera une personnalité
politique qui corrigera la dérive bureaucratique. La Constitution
clarifie également les compétences entre l'Union européenne et les
Etats : dorénavant, les parlements nationaux ont les moyens d'empêcher
l'Union européenne de s'occuper des questions qui sont de la
responsabilité des Etats.

Une Europe plus efficace
Oui à la Constitution, parce qu'elle rend l'Europe plus efficace :
l’unanimité requise aujourd’hui pour la prise de décisions n’est plus
adaptée à une Europe à 25. Avec la nouvelle Constitution, plus de
décisions se prendront à la majorité. En outre, les pays qui voudront
aller plus vite et plus loin ensemble sur la route de l’unité pourront le
faire, par exemple dans le domaine de l’immigration et de la criminalité
organisée. C’est un progrès considérable.

Une Europe puissante et respectée
Oui à la Constitution, parce qu'elle donne les moyens à l'Europe
d'être une puissance politique active dans le monde. Dotée
d'une Présidence stable et d'un Ministre des Affaires étrangères, elle
sera plus forte, plus cohérente et donc plus respectée.
Une Europe européenne

Oui à la Constitution, parce qu’elle construit une Europe forte, intégrée,
solidaire et indépendante : c’est-à-dire une Europe “européenne”
avec des frontières définies, mais pouvant aussi tisser des
relations privilégiées avec ses voisins. Car, dans notre esprit, la
Turquie n’a pas vocation à intégrer l’Europe mais à y être associée.

Pour en savoir plus :

www.u-m-p.org

Pour en savoir plus :

www.constitution-europeenne.fr

David Gouvenel
Mercredi 9 mai 2005

NDLR : - ARTICLE DE PRESSE -

Diffusion informationelle n'ayant pas de caractère commercial.

Ce article n'est pas sponsorisé par quelconques entités commerciales (Liberté de la presse).

Les images et autres logos présentés dans cet article servent à l'illustration du propos uniquement.

Les publicités encadrant cet article permettent de financer le travail des journalistes et photographes.

© Gouvenel Studio 2005